Bassin versant de l'Ardèche

Quantité d'eau

Des débits fortement réduits en été

Le climat méditerranéen et les faibles précipitations estivales font que l’Ardèche et ses affluents voient leur débit fortement réduit durant l’été : c’est ce qu’on appelle l’étiage.
Image
Un phénomène naturel auquel la région
s’est toujours adaptée…

 
… aggravé par la modification des milieux.

Aujourd’hui, des actions pour économiser l'eau et limiter l'impact des sécheresses et des prélèvements sur les rivières est devenu indispensable.

 

Image

Image

Etiage estival :

une pression plus forte…
au moment où les rivières sont le plus fragiles !
 
 
Image
(cliquer pour agrandir)
 
 
 
Au cours des années, l’augmentation des populations et le développement des activités autour de la rivière ont multiplié les pressions sur le milieu naturel.
Les prélèvements et les rejets polluants ont un caractère saisonnier très marqué ce qui aggrave encore l’impact sur le milieu : en effet, c’est en été, moment où les rivières sont les plus fragiles que les pressions sont les plus fortes.
C'est aussi le moment où les activités humaines ont le plus besoin d'eau, en particulier l'agriculture ou les loisirs aquatiques.
Si les axes Ardèche et Chassezac bénéficient d'un soutien de l'étiage de plusieurs millons de m3 d'eau chaque été, ça n'est pas le cas pour toutes les rivières du bassin versant.

© 2006 - 2017 Bassin Versant de l'Ardèche - conception Pixel Développement
Mentions légales | Plan du site | Contact